Comment protéger son épargne face à l’inflation ?

Comment protéger son épargne face l'inflation ?

Les crises se succèdent les unes après les autres depuis plus de deux ans. Cela impacte lourdement notre vie quotidienne, que l’on soit un particulier ou une entreprise. Après avoir vécu quasiment deux ans en autarcie, la guerre en Ukraine engendre des pénuries et des hausses de prix. Notre porte-monnaie est fortement impacté par des prix de l’énergie et des produits en pénurie. Les spéculations sur les marchés financiers engendrent des fortes hausses de prix des produits alimentaires et donc de l’inflation. Notre économie est soumise à rude épreuve et les entreprises ont des difficultés à faire face, notamment en raison du coût de l’électricité. Les consommateurs ne sont pas en reste, et le risque est qu’une crise durable s’installe en France et en Europe.

Quelle épargne choisir en cette période instable ?

Les Français sont connus pour avoir de l’épargne de sécurité pour face aux coups durs de la vie. La France est le premier pays européens en terme d’épargne avec 44 milliards d’épargne en 2021. Cette épargne est principalement une épargne à vue mais aussi une épargne financière. Les livrets A, Livret B, LDD ou PEL peuvent être impactés par une forte inflation.

L’avantage de cette épargne défiscalisée est que le taux de rémunération est indexé sur l’inflation. En effet, le ministre de l’économie augmente le taux de rémunération du Livret A en fonction de l’inflation constatée en France. C’est ainsi qu’en aout 2022, le taux de rémunération a été porté à 2%. On ne sait pas pour combien de temps encore, compte tenu des prix qui grimpent continuellement depuis plus d’un an. Ainsi cette épargne à vue est plus ou moins à l’abri d’une inflation galopante.

  Comment bien choisir un avocat ?

A la vérité, les Français vont avoir des difficultés à épargner dans les prochains mois car les coûts de l’alimentation et du chauffage vont fortement impacter leur capacité d’épargne.

Woman Sitting Behind the Desk and Looking at Receipts 
Depuis 2021, les prix sont à la hausse alors que depuis des décennies on connaissait une stabilité des prix.

Comment protéger son épargne de l’inflation ?

L’épargne sur les marchés financiers est très impactée par l’inflation et les spéculations. Les marchés sont très volatiles depuis de 6 mois. Il est donc indispensable de faire preuve d’agilité et de consulter très régulièrement les marchés investis pour faire des arbitrages. Il est préférable d’investir sur les marchés américains moins soumis aux aléas des marchés financiers.

Les résultats des entreprises peuvent conduire à des volatilités encore plus accrues. Si tel est le cas, il est préférable de rester sur des positions plus stables pour ensuite investir lorsque la crise sera moins forte. En tout état de cause, ne sortez pas brutalement de vos positions. Cela serait un désastre pour votre épargne.

Afin de trouver les meilleurs plans, il est préférable de faire appel à des professionnels pour mettre en place une épargne en gestion déléguée c’est à dire que vous déléguerez la gestion de votre épargne à un professionnel afin de suivre les meilleurs opportunités dans des délais très réduits.

La souscription d’obligations pour face à l’inflation ?

Les obligations sont des titres émis par des Etats, des collectivités locales ou des entreprises. Ces titres sont vendus à des acheteurs qui recevront en contrepartie des coupons, c’est à dire un taux d’intérêt en raison de l’investissement réalisé. C’est une épargne au long court. Il ne faut donc pas souscrire des obligations en cas de besoins à court terme. Les obligations peuvent être souscrites auprès de votre agence bancaire ou dans votre banque en ligne. Mais il est possible également de passer par un courtier afin qu’il puisse comparer les offres du marché. Enfin, les obligations peuvent être souscrites dans le cadre d’un plan d’épargne entreprise.

  Randonnée sportive et sports extrêmes : quelle assurance ?

Attention, l’AMF met en garde des risques de liquidité des obligations. En effet, il peut être difficile de trouver un acquéreur avant l’échéance de l’obligation. Il est donc conseillé de diversifier son épargne pour éviter des problèmes de liquidité.

La vidéo qui suit permet de connaître toutes les raisons qui motivent les acquéreurs d’obligations :