Cyclotourisme : découvrez la randonnée à vélo

Le vélo permet d'entretenir son coprs et découvrir des joyaux régionaux

Randonner en vélo, il n’y a rien de mieux pour se ressourcer et renforcer ses défenses immunitaires. Pour que le cyclotourisme reste un vrai plaisir, il est nécessaire d’adapter son parcours à sa forme. Il est nécessaire de suivre quelques conseils pour y aller en douceur.

Qu’est ce que le cyclotourisme ?

La cyclotourisme est tout simplement l’action de faire du tourisme à vélo, à bicyclette. Près de la moitié des Français se disent attirés par la faculté de pratiquer le tourisme à leur rythme et en itinérance. Le vélo constitue donc un excellent moyen de satisfaire ces envies.

Le choix du matériel est important

Quel choix pour son parcours ?

Quel que soit son niveau, la découverte ou la reprise doit se faire en douceur. Au lieu de choisir une distance, il est préférable dans un premier temps de choisir une durée. Pour se préparer, il est préférable d’opter pour une heure pour aller faire ses courses ou aller au bureau puis progressivement la durée sera de plus en plus soutenue.

Enfin, vous pourrez partir pour une journée entière. Sachez que la moyenne d’une balade en vélo est de 12km par heure, même les plus petits pourront ainsi vous suivre.

Toutes les régions françaises proposent désormais des itinéraires en vélo pour découvrir les trésors de nos régions.

La Bretagne dispose elle aussi de 8 à 9 beaux itinéraires notamment par la voie verte. La vélodyssée, qui est une véloroute traversant la Bretagne, permet de découvrir la citée des ducs à son rythme tout en profitant d’un grand bol d’air.

Quels sont les avantages du vélo ?

Bon pour le cœur et les poumons

Le vélo est très bon pour notre santé au quotidien. Pratiquer le vélo permet d’acquérir une bonne endurance et donc favorise nos capacités cardiovasculaires.

Outre notre coeur, nous favorisons avec le vélo nos capacités respiratoires et pulmonaires.

  Comment constituer sa trousse de secours ?

Bien évidemment, il est nécessaire d’aller à son rythme pour ne pas emballer son cœur.

Pour connaître sa fréquence cardiaque maximale, il est nécessaire d’enlever son âge à 220 pour une femme et 226 pour un homme. La fréquence cardiaque d’une femme sera donc au maximum de 174 par exemple. Au delà, il est nécessaire de se reposer. Si vous souhaitez connaître votre fréquence cardiaque en temps réel et si vous êtes soucieux de votre santé, sachez qu’il existe un grand nombre d’équipements comme par exemples les montres connectées, qui vous donnent en permanence de nombreuses informations sur votre état de santé général.

Bon pour les articulations

Le cyclisme est un sport qui permet de se mettre en forme sans traumatisme pour ses articulations. C’est donc un sport doux qu’il est possible de pratiquer dans toutes les occasions même en ville.

Bon pour lutter contre le stress

le cyclotourisme permet de s’aérer l’esprit et d’aller à son rythme.

Ce sont des vacances où l’on prend soin de soi.

On évacue tout le stress du quotidien au contact de la nature et de la faune, cette dernière étant plus présente car moins dérangée par les bruits de véhicules à moteur.

Quels sont les équipements indispensables ?

Quel vélo choisir ?

Avoir un bon vélo est indispensable et il faut surtout qu’il soit adapté à votre morphologie.

Il est donc essentiel de le choisir en fonction de sa taille, de son usage et de son confort.

N’oubliez pas que vous allez parcourir de grandes distances et que vous devez être confortablement installé sur votre vélo.

Certains équipements ne doivent être négligés comme les amortisseurs,  les bagues de guidage ou encore le choix du cintre. Le cintre papillon permet d’avoir plusieurs positions mais faites des essais pour trouver le bon vélo.

Il existe un grand panel de vélos disponibles sur le marché : VTT pour le plus connu ou le Fatbike, VTC, vélo de route, Vélo gravel, le vélo coucher ou encore le vélo à assistance électrique (VAE).

Le vélo électrique est une bonne alternative pour les moins sportifs.quels sont les équipements pour une balade à vélo

L’entretien de votre vélo

La révision de votre vélo est toujours nécessaire surtout si cela fait longtemps que votre vélo n’a pas été utilisé.

  Ski de randonnée : que faut-il savoir avant de partir à l'aventure ?

Changez les pneus, mettez de l’huile sur votre chaîne et vérifier l’état de vos freins.

Pensez à consulter un professionnel qui le fera probablement mieux que vous pour un budget tout à fait raisonnable.

Vous pouvez suivre quelques conseils dans la vidéo qui suit pour nettoyer parfaitement votre chaîne de vélo.

 

Les vêtements appropriés

Avant de partir, il est important de faire le choix de vos vêtements. En fonction de la météo et de la saison, il est nécessaire de prévoir des tenues adaptées à la circonstance.

En tout état de cause, une cape pour faire face à un orage est indispensable. Le haut devra être en matière naturelle permettant de laisser transpirer votre peau ce qui permettra de réguler la chaleur de votre corps. Pour le cas, un cuissard rembourré aux fesses pour éviter les douleurs en fin de journée.

Enfin, les gants permettent de protéger vos mains contre le soleil ou contre une chute.

La gourde et les superaliments

La gourde est également essentielle pour vous permettre de vous hydrater dès que possible et à volonté. Une gourde en fer permettra de conserver la fraicheur de votre eau pendant des heures.

Au lieu de prendre des boissons sucrées ou de l’alcool, il est préférable de prendre de l’eau. C’est la meilleure boisson pour faire du sport.

Pour les coups de pompe, on aura toujours dans son sac des aliments faciles à transporter et qui donnent un coup de boost rapidement. C’est le cas des barres de céréales ou des fruits secs comme les abricots.

Les sacs à dos et les sacoches

Pour éviter des douleurs dorsales, privilégiez les sacoches à accrocher à votre vélo.

Un petit sac à dos est de toute façon toujours nécessaire pour vos affaires personnelles (argent, papier).

Ne surchargez pas votre vélo pour éviter qu’il ne soit trop lourd surtout dans les montées.

Bien évidemment, en fonction de la randonnée envisagée, et du nombre d’heures ou même de jours pendant lesquels vous serez en balade, il est nécessaire de prévoir plus ou moins d’équipements, ce qui peut alourdir votre vélo dans de fortes proportions – tout comme une randonnée à pied, il convient donc de constituer votre sac de façon rationnelle et équilibrée.

  Randonnée à la plage : idéal pour la famille

Les indispensables équipements de sécurité et de navigation GPS

Le casque est recommandé à tout âge même s’il n’est obligatoire que pour les enfants jusqu’à 12 ans. Selon le type de randonnée envisagée, le parcours, le dénivelé positif et négatif, nous recommandons fortement de ne pas prendre la sécurité à la légère : on a beau dire que le crâne humain est solide, il est rare que ce soit la pierre qui casse en premier quand les deux se rencontrent à haute vitesse. Une chute de vélo est vite arrivée : si elle se produit en terrain plat, à faible vitesse, sur de l’herbe, l’incident sera sans conséquence. Mais si la même chose se produit sur un petit chemin entouré de pierres et proche d’une rivière en contrebas, voire d’un précipice, ça ne sera pas la même histoire. Les plus prudents s’équiperont de protections aux coudes et éventuellement aux genoux, ainsi que de gants renforcés et de protège-poignets : on ne saurait que trop recommander la prudence et surtout la réflexion en fonction du type de parcours que vous souhaitez faire.

Pensez à constituer votre trousse de secours pour les petits bobos de trajet. C’est une étape certes un peu fastidieuse mais indispensable pour gérer les incidents de parcours. Une bonne trousse de secours, c’est souvent ce qui fait la différence entre une rando réussie et une rando gâchée.

Indirectement lié à la sécurité, le GPS de randonnée peut facilement se fixer sur le guidon du vélo grâce à un petit adapteur facilement trouvable dans le commerce. Une fois installé et solidement fixé, votre GPS (qu’il s’agisse d’un GPS dédié ou d’une application mobile) vous permet de vous orienter sans quitter les chemins des yeux et donc sans prendre trop de risques de chute. On vous recommande néanmoins, à l’instar de ce qui se fait en voiture, de ne pas utiliser votre GPS vélo pendant que vous roulez, une chute est vite arrivée, et parfois cela peut vous gâcher la journée si vous tombez lourdement : vous pouvez bien sûr casser du matériel mais surtout vous blesser. Mieux vaut s’arrêter quelques secondes le temps de faire le point et retrouver votre orientation si vous pensez que vous êtes perdu.