Que manger au camping ou en randonnée ?

que manger au camping ou en randonnée

Partir en vacances loin de son « confort habituel » nécessite un peu d’adaptation à tous les niveaux, y compris culinaire. Et plus les conditions sont spartiates, plus les concessions seront importantes. Voyons ici comment passer un bon moment au camping ou en rando sur le plan gustatif.

Comment bien se nourrir au camping ?

La réponse à cette question dépend beaucoup de votre situation au camping : certains aiment dormir sous la tente, d’autres ne jurent que par un confortable mobile-home, tandis que les plus fortunés utiliseront leur camping-car ou leur fourgon aménagé. A chaque niveau d’installation correspondent des avantages et des contraintes, notamment sur le plan culinaire.

Si vous partez avec un équipement réduit et que vous faites le choix de dormir sous la tente, vos conditions de vie se rapprochent assez d’un randonneur partant plusieurs jours et donc d’un bivouac. On parle là d’un bivouac permanent, avec peut-être la plage, la piscine et des restaurants de plage à côté, mais d’un bivouac quand même.

Si vous avez un mobile-home ou un camping-car, la situation est relativement simple car vous disposez dans ce cas d’une cuisine relativement bien équipée, bien que probablement plus spartiate que votre maison de tous les jours. Pas vraiment de conseil à donner dans ce cas, la situation faisant que vous pouvez manger la même chose que d’habitude – ce qui serait en soi une grossière erreur, car les vacances sont aussi et surtout l’occasion de découvrir une région ou un pays sur le plan culinaire : et même si la France est un pays où l’on mange très bien, il serait dommage de passer à côté des spécialités locales : un séjour à la réunion sans manger un bon carry de poisson ou un riz épicé serait bien fade, vous ne trouvez pas ?

  Comment soigner les petits bobos au camping ou en rando ?

En revanche si vous êtes sous la tente, deux solutions s’offrent à vous : le réchaud à gaz, ou le barbecue. Contrairement à la randonnée, le camping se prêt bien au barbecue, personnel ou commun autour d’une bonne bière et avec de la musique. Si vous disposez d’un barbecue, optez pour des plats simples et faciles à cuire tels que des brochettes, des sardines grillées, ou des légumes grillés (tomates, aubergines, courgettes, poivrons notamment se cuisinent fort bien et sont très goûteux une fois passés au barbecue). On ne peut que recommander d’éviter les plats difficiles à digérer, surtout le midi, et surtout pour les personnes qui ont une digestion difficile – ne serait-ce que si cela entraîne une sieste obligatoire qui vous fera perdre une bonne partie de la journée.

barbecue camping

Si vous ne possédez qu’un réchaud à gaz, vous vous rapprochez de la situation d’un randonneur, voyons donc cela.

Comment bien se nourrir en randonnée ?

Un randonneur aguerri, qui part en ballade plusieurs jours, peut se reposer sur trois sources culinaires majeures :

  1. la nourriture simple que l’on peut cuire sur un réchaud à gaz
  2. la nourriture un peu plus élabore que l’on peut cuire sur un feu de camp
  3. la nourriture de « complément » que l’on peut transporter facilement sur soi.

Le réchaud à gaz vous permet de chauffer à peu près n’importe quoi en théorie, mais seulement en théorie. En pratique, son usage doit être réservé à des plats simples, en petites quantités, et à condition de s’y prendre un peu à l’avance : le pouvoir de chauffe d’un réchaud à gaz n’est pas très important et la cuisson peut être longue (compter une bonne demi-heure pour que votre plat soit prêt à être consommé). De plus, certains plats pour ne pas dire la plupart, nécessitent de l’eau potable (riz, pâtes).

  Découvrir le patrimoine breton en rando

Si vous avez moyen de faire un feu de camp, la puissance de chauffe sera plus importante et vous aurez la possibilité de faire cuire des aliments plus complexes que sur un réchaud, et surtout plus encombrant : les brochettes s’avèrent alors idéales pour un tel repas, sans compter le côté convivial de la chose. C’est un sentiment incomparable que d’être autour d’un feu de camp dans un endroit désert, le soir, avec pour seule compagnie vos proches et la nature, et de faire cuire votre repas.

Idéalement pour les deux situations ci-dessus, il est intéressant de préparer ses repas à l’avance : si vous partez pour une randonnée courte, disons deux ou trois jours, et que vous n’êtes pas très nombreux, il est très facile de préparer chez vous ces différents repas (du soir), de les stocker dans des boîtes de conservation, voire de les répartir entre les différents participants pour réduire le poids dans votre sac à dos.

En complément de vos repas principaux, il convient de citer la nourriture complémentaire que l’on peut emporter avec soi en randonnée. En effet, un repas « normal » nécessite de s’arrêter et pas mal de logistique : vous ne pourrez pas préparer un repas sur un réchaud et encore moins avec un feu de camp en 5 minutes. Ceci ne peut en tout état de cause être réservé qu’aux soirées. En journée, vous aurez envie de marcher, de voir des paysages, de progresser, bref de … randonner :). Cependant vous devrez aussi vous restaurer et garder vos forces.

  Quels sont les bons plans à saisir lors d'une randonnée en Bretagne ?

En termes de nourriture complémentaire, les deux amis du randonneurs sont les fruits secs et les barres de céréales. Les fruits sec possèdent un indice glycémique faible, mais constituent un apport de protéines important, vous pouvez en grignoter régulièrement dans la journée. Les barres de céréales, elles, sont plus sucrées et vous donnent un coup de boost plus rapide, il convient cependant de ne pas en abuser (excès de sucre, difficulté de digestion en cas d’excès). Les pâtes de fruit peuvent être aussi de la partie mais en quantité modérée.

Conclusion

Ces quelques conseils ne sauraient constituer une vérité en soi, car chacun est différent et chacun souhaite vivre une expérience qui lui est propre.

Néanmoins, ces conseils constituent une bonne base pour profiter de son séjour en camping ou en randonnée.

A vous d’adapter ces conseils à votre propre situation pour passer un bon moment. L’important étant de se faire plaisir.